Washington se retire du Pacte mondial sur la migration

Nations Unies: Trump retire les Etats Unis du Pacte mondial sur la migration

Nations Unies: Trump retire les Etats Unis du Pacte mondial sur la migration

C'est la mission américaine auprès de l'ONU, qui en a fait l'annonce samedi. Les 193 pays membres de l'Assemblée générale des Nations unies avaient alors adopté - unanimement - ladite " Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants ".

Le communiqué de la Mission des États-Unis auprès de l'ONU a ajouté que "le Pacte contient des dispositions incompatibles avec les politiques américaines d'immigration et sur les réfugiés et d'autres politiques de l'Administration Trump". Cette déclaration a été baptisée "la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants".

Sur la base de ce texte, le Haut-commissaire aux réfugiés a été mandaté pour proposer un pacte mondial sur les migrants et réfugiés dans son rapport annuel en 2018.

Concernant le retrait des États-Unis du Pacte mondial sur la migration, l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, a signalé que "l'administration américaine souhaite prendre les meilleures décisions pour contrôler les frontières et déterminer ceux qui peuvent entrer sur le territoire américain".

Esclavagisme en Libye : Macron confirme son leadership, avec des mesures fortes
L'ONU, la Libye, le Congo, le Maroc, le Niger, le Tchad, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne ont rappliqué pour plancher sur les solutions face à ce fléau.

Un colis suspect découvert dans un marché de Noël — Allemagne
Les Allemands, encore marqués par l' attentat de Berlin survenu le 19 décembre 2016 ont été secoué par une découverte effrayante . Selon les informations de la presse nationale, l'engin est " cylindrique avec des câbles, des batteries et des clous ".

Mondial 2018: "Commencer par le Panama est une bonne chose"
Nous affrontons l'Angleterre lors du premier match juste après le ramadan et nous n'allons avoir aucun complexe. La Tunisie va participer ainsi à sa cinquième Coupe du monde l'été prochain en Russie.

Le président de l'Assemblée générale a répondu que " les migrations sont un problème mondial qui réclame une réponse mondiale ", et que " le multilatéralisme reste le meilleur moyen pour faire face à des défis mondiaux ".

" Nous regrettons la décision mais il y a encore plein de temps pour un ré-engagement américain", a déclaré dimanche Farhan Aziz Haq, un porte-parole du secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en évoquant le début des négociations formelles attendu en février. Dans le viseur de Donald Trump aussi, l'accord international de 2015 sur le nucléaire iranien.

" Aucun pays n'a fait plus que les États-Unis et notre générosité perdurera". En octobre, Donald Trump envoyait promener l'Unesco - l'Organisation des Nations Unies pour l'Education, la Science et la Culture.

Le retrait américain du projet de Pacte mondial sur les migrations intervient alors que le Conseil de sécurité de l'ONU a multiplié en novembre les réunions sur la question migratoire.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.