De la glace en abondance près de la surface de Mars

D'épaisses couches de glace ont été détectées le long de falaises abruptes

D'épaisses couches de glace ont été détectées le long de falaises abruptes

En les analysant, les scientifiques de l'agence américaine ont pu mettre en évidence la présence de quantités abondantes de glace près de la surface de Mars. Elles se situent à seulement un ou deux mètres sous la surface.et sont présentes jusqu'à 100 mètres de profondeur!

Les fractures et les angles abrupts indiquent que la glace est compacte et solide, précisent les scientifiques.

La question de l'approvisionnement en eau sera cruciale pour les visiteurs de Mars et si les observations ont confirmé la présence par endroits d'eau à l'état de glace, elle semblait jusqu'à présent difficilement accessible ou éloignée des sites favorables à l'établissement d'une colonie, principalement du côté des pôles.

Ces strates se sont probablement formées avec l'accumulation de la neige au gré de nombreuses saisons lors de précédents cycles climatiques, explique Susan Conway, une géologue à l'Université de Nantes en France, citée dans Science.

Premier League - Arsenal : Un rebondissement sur le dossier Alexis Sanchez ?
La presse britannique s'est affolée ces derniers jours et n'a pas hésité à annoncer qu'un transfert d'Alexis Sanchez à Manchester City était imminent.

Des ossements retrouvés à Montmélian (Savoie) — Affaires Nordahl Lelandais
Des personnels qui étaient encore à pied d'œuvre le samedi 13 janvier. Il faudra attendre une expertise complète pour cela. Il s'agirait d'ossements humains .

Bernard Tapie opéré à Paris pour son cancer
En septembre dernier, Bernard Tapie, âgé de 74 ans, avait annoncé être atteint d'un cancer de l'estomac. Malgré tout, il restera au sein du service de réanimation pendant " plusieurs jours ".

Cette eau pourrait être aisément accessible avec ces grandes quantités de glace à quelques mètres sous la surface de ces pentes, ajoute le professeur Abbud-Madrid. Elles pourraient également être encore plus étendue que ce que nous pensions.

Nous avons donc enfin le terrain pour d'éventuelles bases martiennes. En effet, en combinant l'eau trouvée sur place à du dioxyde de carbone, on pourrait produire facilement de l'oxygène pour respirer et du méthane pour alimenter les navettes en carburant.

C'est la raison pour laquelle la Nasa veut limiter la recherche de sites d'installation d'astronautes à moins de 50 degrés de l'équateur de Mars.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.