H&M crée l'indignation avec une publicité jugée raciste

Après Dove, au tour de H&M d'être accusée de racisme

Après Dove, au tour de H&M d'être accusée de racisme

H&M se trouve depuis dimanche au cœur d'une polémique sur les réseaux sociaux. Traduction: "Le singe le plus cool de la jungle". "Et puisqu'il faut le répéter à chaque fois: pour que ces images arrivent sur le site de H&M, elles ont dû passer devant 40 yeux au moins., s'agace de son côté la militante Sihame Assbague".

La raison de cette colère des internautes? Vous savez que l'histoire du racisme utilise le terme "singe" pour désigner les noirs africains.et vous osez mettre ça sur votre site!

Christina Watkins, elle, s'interroge: " Eh H&M, tu peux nous expliquer pourquoi un garçon noir a été sélectionné comme modèle pour porter un sweat qui dit "Coolest monkey in the jungle"?

C'est l'écrivain et blogueuse britannique Stephanie Yeboah qui a donné un coup de projecteur à la polémique, hier, en diffusant largement la publicité de H&M dans laquelle on voit un enfant noir porté sweat sur lequel il est écrit "Le singe le plus cool de la jungle". Quelqu'un n'est pas allé au bout de la réflexion.

Un gros pépin met le Barça en stress pour Coutinho — Esp
Déterminés à recruter le Brésilien en janvier, les Blaugrana n'ont pas hésité à sortir le chéquier pour faire craquer les Reds. Selon une information récente de Sport , il sera de 14 millions d'euros net la saison.

Ballon d'Or Africain 2017 : Mohamed Salah succède à Mahrez
En novembre, il a apporté son soutien à une campagne de l'ONU contre les violences et les inégalités envers les femmes en Egypte . Le lauréat a également joué un rôle décisif dans la qualification des Pharaons pour la Coupe du monde , Russie 2018.

Tempête Eleanor : des skieurs ont eu la peur de leur vie
Or, il était déjà trop tard pour certains skieurs qui se sont bientôt retrouvés bloqués dans les habitacles du télésiège à l'arrêt.

Sur Europe 1, la marque de vêtements a d'ailleurs indiqué qu'elle présentait ses excuses "à quiconque a pu être offensé".

Les sites de vente en ligne sont régulièrement épinglés par les internautes pour des photos jugées problématiques.

Depuis le début de cette polémique, Stephanie Yeboah, celle de qui tout est parti, explique être la cible de nombreux messages: " Le pire, c'est que j'ai maintenant tout un tas de réactions d'hommes blancs qui se demandent qu'est-ce qui ne va pas avec ce sweat. Seul la photo du sweatshirt, non porté, reste en ligne.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.