La créatrice du hashtag poursuivie pour diffamation — BalanceTonPorc

A l'origine de #balancetonporc, Sandra Muller poursuivie pour diffamation par l'homme qu'elle accusait sur Twitter

A l'origine de #balancetonporc, Sandra Muller poursuivie pour diffamation par l'homme qu'elle accusait sur Twitter

Pour montrer l'exemple, elle avait ensuite relaté des propos tenus par Eric Brion, ex-patron d'Equidia: "Tu as des gros seins".

Trois mois après avoir dénoncé nommément l'homme qui l'avait sexuellement harcelée, Sandra Muller est à son tour poursuivie en justice pour diffamation. "Je vous attends". C'est avec ce message, publié le 13 octobre sur Twitter, que Sandra Muller, journaliste à "La Lettre de l'audiovisuel", initiait un vaste mouvement de dénonciation.

La Française, qui vit aux États-Unis, avait ensuite appelé d'autres victimes de harcèlement à témoigner via le hashtag #Balancetonporc.

Des premières impressions ultra positives — Nintendo Labo
Vous pouvez alors nourrir et jouer à des jeux avec un adorable personnage évoluant à l'avant de la maison sur la console. Nintendo Labo , c'est ni plus ni moins qu'une nouvelle expérience intéractive qui a pour coeur de cible les enfants.

Emirates relance l'A380 d'Airbus
La compagnie aérienne de Dubaï achète 20 A380 et a posé une option pour 16 avions supplémentaires. Il est ainsi passé à une production d'un exemplaire par mois en 2018 contre 27 au total en 2015.

PSG: Antero Henrique "pleinement aux côtés" d'Emery pour Cavani et Pastore
Alors que Javier Pastore a réagi publiquement en annonçant sa volonté de rester au Paris Saint-Germain "jusqu'à la fin de sa carrière ".

Découvrez le communiqué de presse de Sandra Muller. Tu es mon type de femme. Et de présenter ses excuses: "J'ai effectivement tenu des propos déplacés envers Sandra Muller, lors d'un cocktail arrosé très tard dans une soirée, mais à une seule reprise". Elle avait invité les internautes à partager "un harceleur sexuel [qu'ils ont] connu dans [leur], en donnant "le nom et les détails". Comme l'a fait savoir la page Facebook officielle de #Balancetonporc, la journaliste va devoir aller en justice à la demande d'Eric Brion.

L'ancien patron de la chaîne Equidia réclame notamment "50.000 € de dommages et intérêts pour diffamation, des publications judiciaires et 10.000€ de frais d'avocat", écrit-elle. Elle me plaisait. Je le lui ai dit, lourdement. "Je lui réitère ici mes excuses", avait-il écrit, avant d'évoquer un "amalgame" "entre drague lourde et harcèlement sexuel au boulot".

Et n'hésite pas à réaffirmer sa détermination dans la lutte contre le harcèlement sexuel: "J'irai au bout de ce combat avec l'aide de mon avocat et j'espère que ce procès sera l'occasion de porter un véritable débat sur les moyens de lutter contre le harcèlement sexuel".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.