Le milliardaire saoudien Al-Walid ben Talal libéré

Le prince al Walid a été emprisonné près de trois mois

Le prince al Walid a été emprisonné près de trois mois

Alwalid ben Talal devrait "certainement" rester à la tête de la Kingdom Holding, le puissant fonds d'investissement saoudien qu'il dirige, a-t-il ajouté. Des princes, ministres et personnalités ont ainsi été placés en détention, après la mise en place d'une commission anticorruption présidée par le prince héritier, Mohammed Ben Salmane, nouvel homme fort du pays.

Plusieurs des personnalités arrêtées avaient été libérées et les autorités avaient indiqué que la plupart avaient accepté un arrangement financier en échange de leur libération.

Selon le Financial Times, Walid al-Ibrahim a accepté d'abandonner le contrôle de MBC (Middle East Broadcasting Company), l'un des réseaux satellites les plus influents dans le monde arabe.

Les autorités saoudiennes ont libéré samedi le prince milliardaire Al-Walid bin Talal, plus de deux mois après son arrestation, selon l'agence américaine "Associated Press".

Maëlys : la vidéo bouleversante de sa maman, 5 mois après sa disparition
Dans cette vidéo intitulée " Unis pour la vie ", Jennifer Cleyet-Marrel diffuse des photos de famille sur une chanson de Grégoire, " En souvenir de nous ".

Monaco: Un milieu inédit à Marseille
ASM: Subasic - Alm.Touré, Glik, Jemerson, Sidibé - Moutinho, Jovetic, Fabinho - R.Lopes, Falcao (cap.), Baldé. Marseille et Monaco se neutralisent au Vélodrome (2-2) en match de clôture de la 23e journée de championnat.

Inondations. Paris se prépare au pic de crue
Vigicrues était jusqu'à présent inquiet d'un nouveau front pluvieux qui a réalimenté jeudi les cours d'eau du bassin de la Seine . Le niveau de l'eau continuait de monter vendredi matin sur les rives de la Seine où il a déjà franchi la barre des 5,5 mètres.

Parmi les autres personnalités libérées récemment figure également le prince Metab ben Abdallah, fils du défunt roi Abdallah, ancien chef de la puissante Garde nationale saoudienne, limogé avant son arrestation.

Certains y ont vu une tentative du prince Mohammed de consolider son pouvoir. Les autorités insistent, elles, sur le fait que la purge visait uniquement à s'attaquer à la corruption endémique.

Le prince Al-Walid Ben Talal a été libéré après trois mois de détention dans le cadre d'une purge sans précédent dans le royaume d'Arabie saoudite. Le prince Walid Ben Talal s'était fait arrêté, le 5 novembre dernier, durant la nuit en compagnie d'une dizaine de haut-responsables, dont des ministres actuels et des proches des anciens monarques, au lendemain de l'arrivée du premier ministre Saad Hariri que les autorités libanaises considéraient comme étant mis en résidence surveillée par les autorités saoudiennes. Il avait, par exemple, fin 2016, appelé à ce que les femmes obtiennent le droit de conduire, et déploré le "coût économique" de l'interdiction de volant pour elles. Sur son site internet, il affiche des chambres disponibles à partir du 14 février.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.