Peterhansel en panne — Dakar

Rallye raid- Dakar- Stéphane Peterhansel est en train de perdre le Dakar

Rallye raid- Dakar- Stéphane Peterhansel est en train de perdre le Dakar

Les chances de victoire finale du pilote vésulien semblent désormais compromises.

Ce vainqueur, c'est Carlos Sainz, qui en plus de gagner l'étape, prend les rênes du classement général, avec une large avance.

De la glace en abondance près de la surface de Mars
Elles pourraient également être encore plus étendue que ce que nous pensions. Nous avons donc enfin le terrain pour d'éventuelles bases martiennes.

Gobee.bike se retire de Lille, Reims et Bruxelles — Vélos partagés
A Lille, où Gobee.bike s'était lancé avec 500 vélos , La Voix du Nord constate que plus aucun vélo vert n'était disponible depuis plusieurs jours.

Spectaculaire braquage au Ritz à Paris
Ce jeudi matin, la Renault Mégane utilisée par l'un des fuyards a été retrouvée incendiée à Sannois (Val-d'Oise). Le palace, ouvert en 1898, compte désormais 142 chambres et suites, contre 159 auparavant.

"Le "Matador", vainqueur pour la deuxième fois de suite, a bouclé les 498 km de la spéciale en 4h49'26" devant les deux Toyota du Sud-Africain Giniel de Villiers (à 12'05") et du Qatarien Nasser Al-Attiyah (à 14'19"). Il a devancé la Peugeot de son coéquipier français Cyril Despres de 49 secondes.

Le Français Stéphane Peterhansel (Peugeot) a remporté dimanche la 8e étape du Dakar entre Uyuni et Tupiza en Bolivie, alors que son coéquipier espagnol Carlos Sainz conserve la tête du classement général. Mission accomplie pour l'Espagnol, qui a survolé cette 7eme étape, remportée avec près de trois minutes d'avance sur Adrien Van Beveren. Ce dernier en a donc profité pour reprendre quatre minutes à son rival. Mais c'était avant que le pilote de la Honda n°5 ne révèle après l'arrivée qu'il n'était pas sûr de continuer ce Dakar 2018. Jusqu'à l'arrivée, il y a encore beaucoup de spéciales, certaines sont très difficiles avec des dunes, du sable. "C'est une bonne journée, j'essaye de donner le meilleur chaque jour, et ça marche plutôt bien jusqu'à maintenant, je n'en fais pas plus que mon niveau de tennis, parce que je n'ai pas envie de tomber". Al-Attiyah est finalement troisième devant Bernhard Ten Brinke, son équipier chez Toyota.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.