Un détenu islamiste poignarde trois surveillants au couteau — Pas-de-Calais

QUATRE SURVEILLANTS AGRESSÉS PAR UN CONDAMNÉ POUR TERRORISMEQUATRE SURVEILLANTS AGRESSÉS PAR UN CONDAMNÉ POUR TERRORISME

QUATRE SURVEILLANTS AGRESSÉS PAR UN CONDAMNÉ POUR TERRORISMEQUATRE SURVEILLANTS AGRESSÉS PAR UN CONDAMNÉ POUR TERRORISME

Un détenu a poignardé trois surveillants dans une prison du Pas-de-Calais.

Ce détenu avait été condamné pour des faits de terrorisme.

Trois gardiens d'une prison du nord de la France ont été légèrement blessés au cours d'une agression commise par le terroriste allemand Christian Ganczarski, condamné à 18 ans de prison pour son rôle-clé dans la préparation de l'attentat de la synagogue de Djerba qui avait fait 21 mots en avril 2002. Aucun pronostic vital n'est engagé, mais un surveillant a été sérieusement touché à la tête. Quatre agents ont tenté de le maîtriser et trois ont été blessés, l'un étant hospitalisé "pour bien suturer la plaie" au niveau du cuir chevelu. Pour des raisons à éclaircir, Christian Ganczarski a blessé deux surveillants à coups de ciseaux portés à la gorge.

Javier Pastore enfin de retour — PSG
J'étais le premier à croire en ce projet et croyez-moi, j'étais et je lui serai toujours fidèle. Avec plusieurs jours de retard , Javier Pastore a fait son retour à l'entraînement.

La tenue de Blanca Blanco fait jaser les internautes — Golden Globes
DeMille award , sorte d'équivalent du César d'honneur chez nous, pour l'ensemble de son travail. Dimanche, le palmarès était presque entièrement blanc, à l'exception de Sterling K.

Coupe de France : PSG-Guingamp et Monaco-OL en 16e de finale
Deux autres rencontres entre pensionnaires de l'élite auront lieu: Strasbourg-Lille et Troyes-Saint-Étienne. Le principal choc mettra aux prises l' AS Monaco à l'Olympique Lyonnais, à Louis-II.

Placé à l'isolement depuis le week-end dernier, le détenu Christian Ganczarski a, selon nos informations, réclamé de pouvoir passer un coup de téléphone et s'est jeté sur les surveillants en criant " Allah Akbar " lorsque ces derniers ont ouvert sa cellule, ce jeudi aux alentours de 16h. Un troisième agent s'est pris des coups dans le dos. Selon une source syndicale citée par 20 Minutes, "C'était un détenu chiant, mais pas violent ". Un détenu qui risquait d'ailleurs bientôt de sortir du Pas-de-Calais. Selon une source policière, sa peine arrivait à échéance en février. Mais il venait d'apprendre qu'il risquait, à sa sortie, d'être extradé vers les Etats-Unis.

"Les États-Unis avaient délivré une demande d'arrestation provisoire à son encontre pour des faits d'appartenance à un groupe terroriste ayant pour but de tuer des citoyens américains". Nous nous apprêtions à contester cette demande d'extradition, considérant que l'on ne peut pas être jugé deux fois pour les mêmes faits. "C'est à partir de ce moment là qu'il a complètement vrillé.", indique une source. Elle a été confiée à la Sous direction antiterroriste de la police judiciaire (SDAT) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

La présidente du Front national (FN) Marine Le Pen a immédiatement annoncé sa venue vendredi matin sur place, affirmant qu'il s'agissait d'"une étape supplémentaire (.) dans l'ultra-violence dans un centre pénitentiaire déjà tristement célèbre pour les agressions régulières d'agents par des détenus radicalisés".

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.