Un premier plan de ruptures conventionnelles collectives approuvé à PSA

PEUGEOT

PEUGEOT

"Le syndicat a estimé avoir " sécurisé cet accord afin qu'il ne soit pas un danger pour les salariés " mais " une opportunité pour ceux qui le désirent ". Une première application de ce dispositif de départs volontaires issu de la récente réforme du code du travail.

Dans ce cas, la direction de PSA a obtenu le soutien de FO, de la CFTC, de la CFDT et du GSEA (groupement des syndicats européens de l'automobile), qui totalisent au total 58% des voix. Il prévoit en outre autant d'embauches en CDI en 2018. En revanche, la CGT (19,6 %) s'y oppose, tandis que la CFE-CGC (19,4 %) n'a pas fait connaître sa position. Les Inrocks et la société du Figaro envisagent d'y recourir. Chez PSA, des accords signés les années précédentes (2013 et 2016) avaient déjà entériné ces départs volontaires, correctement accompagnés par l'entreprise.

Millas: une collégienne assise à l'avant affirme que la barrière était baissée
Le bus a continué à rouler doucement. "Ensuite, je ne me souviens plus de rien", explique l'adolescente. La conductrice de l'autobus martèle elle une autre version des faits dans ses différentes auditions.

Le premier budget de Macron va surtout profiter aux plus riches
En revanche, les catégories les plus pauvres de la population seront perdantes dans leur ensemble. Le ministère de l'Economie a immédiatement réagi, nuançant les chiffres de l'étude.

Peterhansel en panne — Dakar
Mais c'était avant que le pilote de la Honda n°5 ne révèle après l'arrivée qu'il n'était pas sûr de continuer ce Dakar 2018. Al-Attiyah est finalement troisième devant Bernhard Ten Brinke, son équipier chez Toyota.

Si le salarié volontaire bénéficie de l'indemnité de départ fixée par l'accord et est indemnisable par l'assurance chômage, il ne bénéficie pas du régime plus avantageux réservé aux licenciés pour motif économique (accompagnement en contrat de sécurisation professionnelle, priorité de réembauche). Elles prévoient notamment une prime allant de 4 à 8 mois de salaire. Deuxième syndicat derrière FO, la CGT " refuse catégoriquement de signer ce nouveau plan de suppressions d'emplois, dont le détail par site et par catégorie est caché aux syndicats ", a-t-elle fait valoir dans un communiqué. Au global, le groupe PSA (Peugeot, Citroën, DS, Open, Vauxhall) anticipe 1 300 ruptures conventionnelles collectives, 900 cessations d'activité de seniors et plus de 6 000 mobilités internes.

En contrepartie, l'entreprise s'est engagée à recruter "plus de 1.300" CDI et à accueillir "au moins 2.000 jeunes" apprentis en 2018.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.