Jacob Zuma sera-t-il contraint au départ — Afrique du sud

JACOB ZUMA A ACCEPTÉ DE DÉMISSIONNER À CERTAINES CONDITIONS

JACOB ZUMA A ACCEPTÉ DE DÉMISSIONNER À CERTAINES CONDITIONS

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir en Afrique du Sud, est divisé sur la question du départ anticipé du président Jacob Zuma, qui accumule les scandales de corruption, a reconnu mardi la secrétaire générale adjointe du parti, Jessie Duarte.

Des partisans du nouveau chef de l'ANC, Cyril Ramaphosa, élu en décembre, font pression pour obtenir au plus vite le départ du président Zuma. Démission ou démis? Contrairement à la France, qui a fait de l'élection du président sa marque ultime, la démocratie sud-africaine, donc. Mais à présent, " tout le monde est conscient que Jacob Zuma est un porte-drapeau très encombrant pour le parti", explique Victor Magnani, chargé de projets au programme Afrique subsaharienne de l'Institut français des relations internationales (Ifri).

Pour contraindre Jacob Zuma à quitter ses fonctions, le NWC doit convoquer le Comité exécutif national (NEC), principal organe de décision de l'ANC, fort de 80 membres environ, qui doit se prononcer par un vote.

Les ventes d'iPhone déçoivent, mais le X cartonne
Et pour cause, il faut débourser au minimum 1 000 dollars dans le monde entier pour s'offrir le dernier terminal d'Apple . Luca Maestri, directeur financier du groupe, signale que le trimestre ne comptait que 13 semaines et non pas 14.

Doublé victorieux de LR face à LREM — Législatives partielles
Mais une double défaite sonne comme un mauvais signal, alors que l'exécutif marque le pas dans les sondages ces derniers jours. Lors des législatives partielles dans le Val dOise et le Territoire de Belfort les deux candidats LR sont élus.

Facebook va mettre en avant les infos locales sur vos fils d'actualité
Mais Facebook annonce une mauvaise nouvelle: le temps passé a été réduit de l'ordre de 50 millions d'heures par jour. Le nombre d'utilisateurs actifs par mois se porte à 2,13 milliards au 31 décembre 2017.

"Il a refusé de démissionner et leur a dit de décider eux-mêmes de le destituer s'ils souhaitent le faire, parce que lui pense qu'il n'a rien fait de mal pour son pays", a-t-il écrit sur Twitter.

Nous nous félicitons de l'ajournement du discours sur l'état de la nation et attendons avec intérêt une motion de censure que nous réitérons et qui devrait être convoqué avant tout discours sur l'état de la nation, car M. Zuma ne démissionnera probablement pas d'ici peu.

Toutefois, la Constitution autorise Jacob Zuma à rester au pouvoir jusqu'à la fin de son deuxième et dernier mandat. Il veut continuer à garder son poste jusqu'aux élections de 2019. Le 6 août 2016, aux municipales, la DA s'est emparée de grandes agglomérations comme Pretoria ou Port Elizabeth.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.