Nouvelle audience sur une demande de mise en liberté — Nordahl Lelandais

Des vérifications sont en cours dans plusieurs dossiers de disparitions

Des vérifications sont en cours dans plusieurs dossiers de disparitions

Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l'affaire de la disparition de Maëlys, a fait appel du rejet de sa demande de mise en liberté. Il était devant la chambre de l'instruction de la Cour d'appel de Grenoble (Isère), vers 11 heures ce jeudi 8 février.

Nordahl Lelandais "a pénétré à 11h07 dans la salle d'audience, barbe drue sombre bien taillée, pull en laine blanc qui lui donne une air plus mûr que sur les photos publiées dans la presse", a fait savoir un journaliste de France Bleu Isère présent au palais.

Manchester United : 16 mois de prison pour Sanchez
Le Chilien a accepté une peine de seize mois de prison avec sursis pour fraude fiscale, s'évitant ainsi un procès. En effet, en Espagne, seules les peines de plus de 24 mois impliquent une incarcération .

France/Neige : fortes perturbations dans les transports en Ile-de-France
Des milliers de personnes ont passé la nuit de mardi à mercredi dans des centres d'accueil, des gares ou des aéroports. La normalisation du trafic ferroviaire est annoncée pour l'après-midi sous le coup de 15h pour les lignes U et L.

Les marchés européens toujours en berne après l'effondrement de Wall Street
Mais elle était attendue de longue date par de nombreux observateurs, les indices ayant enchaîné les records ces derniers mois. L'indice Shanghai a fini 3,4%, le Hang Seng de Hong-Kong a fini 5,1% et le Kospi de la Corée du Sud a fini 1,5%.

L'avocat du suspect avait demandé que les débats soient publics, estimant que son client n'avait rien à cacher. Le huis clos a néanmoins été prononcé. Le président de la cour d'appel a cependant ordonné le huis clos dans cet examen. Une stratégie adoptée pour préparer sa défense. Il est également mis en examen, et écroué, pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer en avril dernier à Chambéry (Savoie).

Ces images, filmées dans la nuit du 26 au 27 août par une caméra de Pont-de-Beauvoisin, où la fillette a disparu lors d'une fête de mariage, montrent une voiture identifiée par le parquet comme celle de Lelandais, avec à son bord "une silhouette frêle dans une robe de couleur blanche" comme celle que la fillette portait ce soir-là.

Recommended News

We are pleased to provide this opportunity to share information, experiences and observations about what's in the news.
Some of the comments may be reprinted elsewhere in the site or in the newspaper.
Thank you for taking the time to offer your thoughts.